Du 17 au 21 février 2016 • Puerto Rico : Isla de Culebra - Salinas - Isla Caja de Muertos - Ponce

 

 

Isla de Culebra (Iles Vierges Espagnoles) (du 17 au 18 février 2016) : notre trace et carte de culebra ICI.

Nous quittons Charlotte Amalie (St Thomas) pour rejoindre l'Ile de Culebra. C'est une petite navigation de 3h30, tranquille, avec vent arrière force 4, sous génois et GV en papillon. Rêve Bleu nous rejoindra dans la Bahia Ensenada Honda. Nous croisons des bateaux de tout genre et profitons de la vue sur les magnifiques villas qui bordent la baie. Nous arrivons sur Culebra par Ensenada Dakiti ... mouillage sympathique pour les voiliers mais attention pas beaucoup d'eau. Nous choisirons de mouiller dans Bahia Ensenada Honda.

Pour visiter Culebra, nous allons louer une voiture à Dewey, qui s'avèrera être une voiturette de golf. C'est petit, pas très confortable mais très suffisant pour faire le tour de l'ile. Ce n'est pas une décapotable mais très aéré !

Nous commencons notre découverte de Culebra par la Bahia Tamarindo. Nous y ferons une belle petite plongée en Palmes-Masque-Tuba, dans une eau turquoise. Nous y découvrons une flore bien colorée où les petits poissons ont élus domicile. Vous voulez voir allez venez avec nous ...

Nous partirons ensuite pour la magnifique plage de Flamenco. Oui je suis désolée c'est encore du sable blanc et des palmiers penchés presque rien que pour nous. Ah si j'oubliai quelques chars aussi sur la plage c'est un peu moins banal et surement des restent des années entre 1903 à 1975 où les Etats Unis utilisaient Culebra pour des entrainements militaires, qui sont aujourd'hui transférés sur l'ile de Vieques. Un camping est installé en bordure de plage ... tranquilité assurée. La faune y prend aussi ses quartiers : des oiseaux, des iguanes et une grande colonie de tortues. vous pouvez les découvrir ICI.

Nous revenons vers Dewey pour déjeuner au Restaurant le Dinghy-Dock. Très sympathique endroit, qui est situé au bord de l'eau dans la Bahia Ensenada Honda. Ils ont même installé un ponton pour les annexes des voiliers ... très pratique pour les voileux. On pourrait même pêcher notre repas, de nombreux tarpons tournent sous les annexes et attendent nos restent de repas. Nous dégusterons un bon hamburger oui repas américain mais ce n'est pas souvent !

Maintenant il faut trouver un endroit pour la sieste et nous prenons la route vers Zoni Beach, encore une très belle et longue plage de sable blanc, eau turqoise, palmiers penchés ... magnifique et sieste parfaite !

Il va falloir penser à rentrer et nous revenons sur Dewey par une petite route vallonnée et bordée de haies de bougainvillier, vraiment superbes. On fera le plein de notre véhicule et il faut ramener notre voiturette au loueur. Nous reviendrons en stop non volontaire vers Dewey ... je m'explique nous avons donc ramené notre véhicule au loueur et nous marchions tranquillement sur la route quand un couple, Sarah et Chris, de New York, s'arrêtent pour nous ramener vers la ville. Très sympathique rencontre avec ces jeunes baroudeurs.

Nous finirons notre visite à Culebra par cette belle statue. C'est Hector El Protector qui a été la contribution Thomas Dambos au festival d'art Culebra. La statue d'Hector a été faite en 5 jours en utilisant des palettes de la cour d'ordure locale. Hector est une installation permanente pour protéger l'île des visiteurs avec de mauvaises intentions envers la nature de l'île. Allez faire un tour sur le site de Thomas Dambo, c'est vraiment original ce qu'il fait.

 

Il va falloir avancer et quitter la très belle ile de Culebra pour rejoindre Salinas sur Puerto Rico.

 

 

 

 

 

Salinas (du 19 au 20 février 2016) : notre trace

 

Nous sommes le 19 février, et c'est mon anniversaire ...

On se quitte l'Ile de Culebra à 4:15 pour rejoindre Salinas où nous arriverons à 16:30, juste à l'heure de la bière fraîche.

Navigation très calme au moteur, le vent variant de force 0 à 1. Nous pêcherons deux barracudas que nous relacherons, car ce sont des carnivores souvent atteints de ciguatera. On n'a pas envie d'être malade, tant pis on mangera des saucisses aux lentilles, y'a moins de risque !

La matinée est belle, on a un beau ciel mais très nuageux, la mer est belle, et le soleil cogne 32°.

L'après midi sera moins agréable avec un ciel gris et des averses sur la côte qui finiront par nous rattraper ... euh enfin non c'est nous qui approchons de la côte !

Nous ferons donc notre mouillage devant la marina de Salinas sous un crachin breton.

 

Nous passerons la soirée avec l'équipage de BULA Jean Michel et Coco et leurs deux équipiers dans un restaurant de Salinas. Soirée sympathique, c'est toujours agréable de partager nos expériences avec d'autres voileux. Nous croiserons également Pascal et Claudine sur Winchris immatriculé à Paimpol ... le gwan a du est également une excellente aide au rassemblement des voileux.

Le mouillage de Salinas est très calme et sympathique, nous y reviendrons en rentrant de Cuba.

 

 

 

Isla Caja de Muertos : notre trace

 

Nous sommes le 21 février, 9:30 et nous quittons le beau mouillage de Salinas pour rejoindre un mouillage sur Isla Caja de Muertos. Nous ferons une navigation au moteur et génois, avec un vent variant de 1 à 3 noeuds. Un gros barracuda nous a cassé notre ligne toute neuve ... désolant, tout cela pour ne pas la manger ! Loul en a profité pour bricoler, la tension de la courroie de l'alternateur a été stabilisée et le capitaine est bien content. Nous arrivons à 12:30 déjeuner dans notre mouillage dans des eaux turquoise, c'est très beau et il n'y a pas trop de monde pourtant, c'est dimanche et il fait très beau.

À 15:00, après la sieste, nous reprenons la route, vers poncé sur Isla de Gata, toujours au moteur avec un vent force 2.

Nous arrivons vers 16:45 et avons un peu de mal à trouver du monde pour déclarer notre arrivée. La marina est fermée. Après avoir fait un grand tour dans le mouillage pour trouver où accoster avec l'annexe, nous découvrons La Guanche de poncé.

 

 

 

Ponce : Isla de Gata et La Guancha

Il y a du monde vers La Guancha. Nous sommes dimanche et beaucoup de monde à se promener sur les pontons et la grande place. La Guancha est un complexe récréatif et culturel. Les familles viennent ici nourrir les Tarpons et les pélicans. De nombreux vendeurs de petits poissons sont présents. Nous avons cherché en vain quelqu'un pour faire nos papiers ... on laisse tomber on verra cela demain.

Nous avons assisté à une concentration de moto. Bien sûr, nous y avons passé un peu de temps, et avons découvert ces drôles de motos au cadre allongé. Cela leur donne parfois une allure bizarre, mais elles sont très belles quand même et font comme chez nous beaucoup de bruit. Un peu de gomme est resté sur le bitume par les plus téméraires. J'ai dit moto, mais il y avait aussi des scooters, de drôles d'engins à trois roues et même une corvette Sting ray rouge SVP.

Après le départ des motards, nous avons salué le Lion et sa Fontaine Majestic marquant l'entrée de La Guancha et sommes revenus vers les pontons.

C'est l'heure du coucher de soleil et de la bière fraîche, les musiciens et les danseurs de Salsa se sont installés autour des bars et y resteront une bonne partie de la soirée.

Une statue d'Hector Lavoe, danseur de salsa, à sa statue juste à l'entrée du complexe.

Nous terminerons donc notre soirée dans cette très sympathique ambiance familiale.

 

 

Ponce :

Bon ces papiers d'entrée il va bien falloir les faire ... Direction l'aéroport en bus ou en taxi et bien sûrement pas à la Guancha .... rien ne passe. On a eu beaucoup de chance de trouver une dame qui nous voyant sur le bord de la route, à attendre un éventuel transport qui ne viendrait pas, a eu pitié de nous et a très gentiment fait un détour pour nous amener à l'aéroport pour faire nos papiers. Nous avons ensuite pu rejoindre le centre ville de Poncé en taxi.

Le taxi nous dépose les pompiers qui est en fait le musée tout en rouge et noir ... petite démonstration en musique.

Nous visitons la ville de Poncé pour y découvrir de beaux bâtiments et églises très colorés, ainsi que de beaux espaces verts .

Notre visite restera un peu rapide tout de même avant de rejoindre RIGA et de préparer notre départ pour la Jamaïque prévu cet après midi, pour passer le canal de la Mona (entre Puerto Rico et La République Dominicaine) avant la nuit.

 

 

 

 

 

Haut de page